Quel poêle choisir ?

Cette question est-elle utile ? 9
feu-cheminee-et-vase

Robuste et esthétique, le poêle est un système de chauffage capable, selon les modèles, de chauffer plusieurs pièces ou de servir de chauffage d'appoint. Cette solution de chauffage se décline en de nombreux types et exemplaires, pouvant accueillir chacun différents combustibles (bois, fioul, granulés...). Difficile face à cette gamme florissante de choisir le poêle adapté à son domicile et à son budget. Petit récapitulatif des forces en présence.

Poêle à bois : Écologie et économies

Les poêles à bois sont aujourd'hui un argument de choix pour habiller le salon de votre domicile. Vous l'avez certainement deviné, ils fonctionnent à l'aide de bûches - des bûches de bois qu'il faut bien choisir - et servent la majeure partie du temps de chauffage d'appoint.

Les avantages du poêle à bois

Parlons peu, parlons nature. Tout d'abord, le bois est une énergie écologique, puisque renouvelable. Certes, à l'instar de n'importe quel combustible, il produit du CO2 lors de sa combustion, mais l'arbre qu'il fut jadis, par photosynthèse, en a détruit une quantité bien supérieure. On parle alors de bilan carbone négatif, si bien que vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt de 30% pour l'installation du poêle. En outre, le bois coûte beaucoup moins cher que les autres sources d'énergie.

Du côté des performances, la chaleur émise par convection se ressent assez rapidement. Et pour les amoureux des cheminées, des flammes envoûtantes et du bois crépitant - les romantiques, en quelque sorte -, le poêle à bois est fait pour vous, puisqu'il reproduit l'ambiance chaleureuse de l'âtre.

Les inconvénients du poêle à bois

Gourmand en bûches, le poêle à bois nécessite d'être alimenté plusieurs fois par jour pour des performances optimales. Il est donc également nécessaire de trouver un lieu de stockage pour toutes ses bûches. Concernant le rendement, à moins de disposer d'un poêle à accumulation, modèle qui diffuse toute la journée durant la chaleur générée, le poêle à bois ne suffit pas à alimenter le domicile entier en chauffage. Avec ce système de chauffage seul, la différence de température entre les pièces de la maison est importante. L'entretien du foyer doit se faire régulièrement tout comme 'isolation du conduit de cheminée doit être assurée.

Poêle à granulés : Rendement et autonomie

Petit frère du poêle à bois, le poêle à granulés commence à se faire une place parmi les différents dispositifs de chauffage. Plus de bûches, place aux granulés (ou pellets), sorte de bois aggloméré qui s'achète sous forme de granulés.

Les avantages du poêle à granulés

Le principal avantage du poêle à granulés est bien évidemment son autonomie. Là où le poêle à bois vous oblige à vous lever de votre cher canapé pour lui donner sa dose de bûches journalière, le poêle à granulés est muni d'un réservoir. Une fois rempli, une vis sans fin se charge d'alimenter le foyer en granulés de manière autonome, pendant plusieurs jours (selon la taille du réservoir). Son rendement est très bon, et il diffuse rapidement une chaleur douce et homogène dans la pièce.

Le modèle est un poil plus cher qu'un poêle à bûches, mais vous bénéficiez également à l'installation d'un crédit d'impôt. Enfin, ce dispositif est propre et nécessite peu d'entretien.

Les inconvénients du poêle à granulés

La vis sans fin de ce modèle doit être alimentée en électricité, de quoi vous mettre de mauvais... poil (promis on arrête) en cas de panne de l'appareil ou d'électricité. De plus, les granulés coûtent plus cher que les bûches traditionnelles.

Poêle au fioul : Puissant et rapide

Ce type de poêle fonctionne au fioul, produit issu du raffinage du pétrole. Il se décline en deux modèles : muni d'une flamme jaune ou d'une flamme bleue. Plus chère à l'achat, la seconde option se révèle néanmoins plus économique et plus facile d'entretien.

Les avantages du poêle au fioul

Si le froid a envahi votre intérieur, le chauffage au fioul est idéal car il présente l'avantage de chauffer très rapidement et intensément. La chaleur diffusée est également très agréable, et garantit un confort optimal.

Les inconvénients du poêle au fioul

Avec le poêle à fioul, vous pouvez dire adieu au crédit d'impôt, contrairement aux modèles précédents. Autre aléa économique, le prix du fioul est influencé par le prix du pétrole, ce qui en fait une source d'énergie onéreuse. La place que prendra le poêle dans votre salon est imposée par la position du conduit d'évacuation des fumées, auquel il doit obligatoirement être relié. En outre, l'odeur qui s'en dégage peut parfois s'avérer désagréable.

Poêle électrique : Simple et joli

Le poêle électrique peut être vu comme un radiateur électrique, mais en plus joli, puisqu'on y peut y observer sur la plupart des modèles un fac-similé d'âtre scintillant.

Les avantages du poêle électrique

Avec le poêle électrique, pas besoin de conduit. Trouvez simplement une prise électrique, et laissez-le s'occuper de votre confort. Pratique et compact, il est équipé d'un thermostat, et bien souvent d'une télécommande. De plus, il existe des modèles tout à fait abordables pour votre porte-monnaie.

Les inconvénients du poêle électrique

Le poêle électrique n'a d'autre usage que le chauffage d'appoint. En effet, ne comptez pas sur lui pour chauffer un manoir de 12 pièces.

Poêle à gaz : Pratique et agréable

Le poêle à gaz dispose d'un brûleur, artisan de la combustion du gaz permettant la diffusion de la chaleur. Ils se déclinent, eux, en trois modèles : à infrableu, infrarouge et à catalyse. Ce dernier se distingue par son absence de flamme, et une chaleur diffusée par rayonnement via un panneau en céramique.

Les avantages du poêle à gaz

Le poêle à gaz se démarque de ses congénères par sa simplicité d'utilisation. Nul besoin d'alimenter la bête en continu, votre seul effort sera de brancher la bouteille de gaz à l'appareil. Oubliés, les conduits d'évacuation, le poêle à gaz est un système de chauffage pratique et très performant, qui convient parfaitement en chauffage d'appoint.

Les inconvénients du poêle à gaz

Adepte des lancinants feux de cheminée les longues soirées d'hiver, vous risquez d'être grandement lésé par le poêle à gaz. En effet, fini le ballet des flammes dansant sur les bûches crépitantes - au profit de performances au moins égales, certes.

S'il n'est pas exorbitant, le prix du combustible reste tout de même élevé en comparaison avec le bois. Enfin, gare aux échappements de gaz, tare des anciens modèles. Afin d'éviter au maximum les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, privilégiez des poêles à gaz récents, et aérez bien la pièce qui les accueille.

Poêle à pétrole : Rapide et sans conduit

Trois types de poêles à pétrole existent : à simple combustion, à double combustion et électroniques.

Les avantages du poêle à pétrole

Il y a plusieurs bonnes raisons de choisir le poêle à pétrole. La particularité de ces poêles est leur rapidité de chauffage, et la chaleur agréable qu'ils diffusent. Et, comme pour les poêles à gaz, pas besoin de conduit d'évacuation, juste une bonne aération de la pièce chauffée. Les poêles à pétrole électroniques sont réglables facilement et s'avèrent d'excellents chauffages d'appoint.

Les inconvénients du poêle à pétrole

Prenez garde lors du choix du poêle. Un modèle de mauvaise qualité est souvent gage de mauvaise odeur, mais aussi d'une sécurité moindre (risque d'intoxication notamment).

Poêle au bioéthanol : Modernité et économie d'énergie

Comme la cheminée au bioéthanol, ce type de poêle fonctionne au bioéthanol, combustible obtenu à partir de betteraves ou de céréales distillées. Il est muni d'un brûleur et d'un réservoir.

Les avantages du poêle au bioéthanol

Des modèles fixes ou mobiles existent, vous permettant de le poser partout dans votre maison ou appartement. Le poêle au bio-éthanol ne produit pas de fumée, donc aucun conduit d'évacuation n'est nécessaire. Les flammes produites rappellent un vrai feu de cheminée, et vous pouvez le choisir parmi de nombreux designs très esthétiques.

Les inconvénients du poêle au bioéthanol

À l'instar du poêle électrique, le poêle au bioéthanol n'atteint pas les performances de ses cousins au fioul ou aux granulés, et reste un chauffage d'appoint. À cause de cela, il n'est pas éligible au crédit d'impôt. Et il vous en coûtera environ 2 euros pour 1 litre de bioéthanol.

Par Cdiscount 21 novembre 2016
Cette réponse est-elle utile ? 1