Notre site utilise des cookies pour personnaliser et améliorer votre confort d'utilisation. Consultez notre Déclaration de confidentialité pour en savoir plus ou pour gérer vos préférences personnelles dans notre outil Accepter les cookies. En utilisant notre site, vous acceptez l'usage des cookies.

Comment choisir son sèche-linge ?

Cette question est-elle utile ? 18
Comment choisir son sèche-linge

Vous habitez en milieu urbain et la seule solution pour sécher votre linge est de tirer un fil entre 2 balcons ? Encore faut-il que vos voisins soient coopératifs !

Vous êtes dans une région où les rayons du soleil se font timides et l’humidité règne ? Pas idéal !

Parents débordés et de corvée toutes les semaines de l’entretien des maillots de l’équipe de foot du petit dernier ?

Le sèche-linge semble être l’appareil confort qu’il vous faut. Choisir un sèche-linge sachant sécher les chaussettes de l’archi-duchesse ? Oui, mais pas sans se poser les questions essentielles :

  • Quel est mon type d'habitat ?
  • Dans quelle pièce va-t-il être installé ? De quel espace je dispose ?
  • Quel est le volume de mon lave-linge, futur acolyte de mon sèche-linge ?
  • Quelle est la nature du linge qui va être séché ?
  • Ai-je besoin d’options spécifiques ?

Les 3 types de sèche-linge selon mon habitat

La différence réside principalement dans la façon d’évacuer l’humidité une fois qu’elle est extraite du linge.

Les 3 types de sèche-linge

1. De moins en moins plébiscité : Le sèche-linge à évacuation

Le sèche-linge à évacuation se fait de plus en plus rare dans les foyers. Et pour cause, son installation contraignante ! L'air chaud et humide est expulsé à l’extérieur de la maison à l’aide d’une gaine de ventilation dédiée exclusivement au sèche-linge. Il est donc nécessaire de prévoir une sortie par un trou creusé dans le mur de l’habitation.

  • L'entretien du sèche-linge à évacuation : très simple puisqu’il n’y a rien à vider ou à nettoyer.
  • Le budget du sèche-linge à évacuation : le sèche-linge à évacuation est un modèle basique, ce qui explique ses tarifs accessibles à partir de 170 €.
Le sèche-linge à évacuation

2. Moderne et bon rapport qualité prix : Le sèche-linge à condensation

Si vous n’êtes pas un as du bricolage, optez pour le sèche-linge à condensation.

À l’inverse du sèche-linge à évacuation, le sèche-linge à condensation est facile à installer car il n’a pas besoin d’être relié à l’extérieur, vous aurez seulement besoin d’une prise électrique. Fonctionnant en circuit dit « fermé », l'humidité du linge est condensée et recueillie dans un réservoir prévu à cet effet qu’il est nécessaire de vider après chaque utilisation.

Préférez installer votre sèche-linge à condensation dans une pièce correctement aérée ou ventilée pour éviter toute accumulation de chaleur ou d’humidité.

  • L'entretien du sèche-linge à condensation : pour préserver les performances du sèche-linge, il est conseillé de nettoyer régulièrement le condenseur ainsi que de vider le réservoir et de nettoyer et le filtre à chaque cycle.
  • Le budget du sèche-linge à condensation : de 200 € à 800 €.


Le coup de pouce Cdiscount : Recyclez !

Ne jetez pas l’eau recueillie dans le réservoir, elle s’apparente à de l’eau déminéralisée que vous pourrez utiliser dans votre fer à repasser, pour arroser vos plantes et même pour laver vos sols.


Le sèche-linge à condensation

3. Le luxe du séchage : Le sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur

Le sèche-linge muni d'une pompe à chaleur est une évolution du sèche-linge à condensation et une technologie d’avenir sur le marché.

Tous deux fonctionnent en circuit fermé, mais le sèche-linge à pompe à chaleur, plus perfectionné et moins énergivore, s’alimente seul en énergie. Ici, la pompe à chaleur remplace la résistance chauffante du sèche-linge à condensation qui consomme beaucoup d’électricité.

Pendant tout le cycle, avec ce système, l’air est récupéré, déshumidifié et chauffé pour être de nouveau renvoyé dans le tambour afin de sécher le linge.

Au-delà de l’économie d’énergie, le sèche-linge pompe à chaleur sera le meilleur ami de vos cashmere et lainages. Fonctionnant à basse température, il respecte mieux les textiles les plus fragiles. Autre avantage, il ne dégage pas d’humidité, vous pouvez donc l’installer facilement dans une pièce cloisonnée ou l’encastrer dans un placard.

  • L'entretien du sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur : certains modèles sont équipés de condenseurs autonettoyants qui vous facilitent l’entretien. Dans le cas où il n’y en a pas, le condenseur et les filtres doivent être régulièrement nettoyés, sans quoi la performance de votre appareil risque de ne pas être optimale.
  • Le budget du sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur : de 350 € à 800 €.
Le sèche-linge à condensation avec pompe à chaleur

4. Contrainte d’espace ? Opter pour le lave-linge séchant

Très pratique pour les espaces restreints car, comme son nom l’indique, le lave-linge séchant permet de combiner les fonctions de lavage et de séchage.

À noter tout de même que la capacité de lavage et de séchage diffère, ainsi pour 7 Kg de linge lavé, seulement 5 Kg pourront être séchés.

Néanmoins, plus besoin de transférer votre linge d’un appareil à un autre, si vous ne chargez que 5 kg de linge dans un lave-linge d’une capacité de 7 Kg, les cycles s’enchaînent.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre guide achat lave-linge.

L’ergonomie du sèche-linge

L'aménagement d'un nouvel appareil électroménager peut parfois s'avérer être un vrai casse-tête. Néanmoins, résolument fonctionnel et indispensable, nous vous invitons à tout mettre en oeuvre pour que la tâche soit la plus agréable possible.

1. Les 2 modèles de chargement selon la place disponible

a. Le sèche-linge top

Inutile de se contorsionner, l’ouverture par le dessus du sèche-linge top permet un accès et un chargement simple du linge avec un tambour accessible. Mesurant en moyenne 45 cm de large, il s’adaptera parfaitement aux espaces restreints. Avec une capacité limitée à 6 kg il sera idéal pour les petits foyers, d’une personne ou d’un couple sans enfant.

b. Le sèche-linge frontal

Le sèche-linge frontal, aussi appelé sèche-linge « hublot », plus encombrant que le sèche-linge top, mesure en moyenne 60 cm mais offre en contrepartie un volume de tambour plus important. Avec un chargement maximum de 10 kg, il ravira les familles nombreuses et révolutionnera les sessions « ménage de printemps » pouvant accueillir les grosses couettes avant de les ranger.

Gagnez de la place en superposant votre lave-linge et votre sèche-linge à l’aide d’un kit de superposition.

2. Le sèche-linge silencieux

Vous n’avez pas de buanderie cloisonnée et votre sèche-linge n’est pas loin de la télévision ? Sachez qu’il existe des modèles dits « silencieux » qui limitent les nuisances sonores à 64-65 décibels (la moyenne se situe entre 64 et 70 dB).


Le coup de pouce Cdiscount : Culture

3 décibels supplémentaires équivalent à doubler le niveau sonore !


La capacité du tambour

La capacité de chargement d’un sèche-linge est définie en Kg de linge humide qu’il peut contenir. Il est donc préconisé de choisir la capacité du tambour du sèche-linge en fonction de la celle de votre lave-linge.

Pour rappel, un sèche-linge top offre une capacité maximum de 6 Kg tandis que le sèche-linge frontal, plus volumineux proposent des capacités jusqu’à 10 Kg.

Pour vous situer, pour un lave-linge d’une capacité de 4kg, un sèche-linge de 8kg sera parfait.

La capacité du sèche-linge

Les programmes au service de votre confort

Mettez de côté vos idées reçues, le sèche-linge n'abîme pas le linge, la principale cause d'usure n'être autre que l'utilisation de celui-ci. Et au contraire, votre linge, brassé par l'air chaud ressort beaucoup plus doux que s'il était séché à l'air libre. Aussi pour répondre à vos besoins de séchage, les sèche-linges sont de plus en plus équipés d'options précises et précieuses.

1. La programmation électronique

Grâce à la programmation électronique disponible sur votre sèche-linge, il suffit simplement de renseigner la nature du textile et le sèche-linge à l’aide d’une sonde qui détecte automatiquement le temps de séchage en fonction de la quantité de linge et son niveau d’humidité.

Pour les plus formalistes, cette programmation vous donne également la possibilité de choisir si vous souhaitez un linge sec, très sec, prêt à repasser, et même de choisir le cycle en fonction du type de textile : sport, laine, jean, etc.

2. Les différents programmes

a. La fonction départ différé et fin différée

Voilà un excellent moyen supplémentaire de faire des économies ! Faîtes tourner votre cycle de séchage lorsque vous êtes dans les bras de Morphée ! Cette fonction vous permet de programmer le départ ou la fin du séchage pendant les heures creuses.

b. La fonction anti-froissage

Un linge tout chaud prêt à être directement remis un matin d’hiver, ça vous en donne des frissons ? Grâce au programme anti-froissage, la vitesse de séchage est ralentie pour éviter l’apparition de plis et vous éviter au maximum la session repassage.

c. La fonction « Prêt à repasser »

avec le programme « prêt à repasser ». Le cycle de séchage se termine légèrement plus tôt qu’un cycle standard, laissant le linge à peine humide pour faciliter la glisse de votre fer.

d. le programme délicat

Votre chemisier en soie mérite d’être bichonné et le programme délicat l’a bien compris. La température et les tours par minutes sont diminués pour en prendre le plus grand soin.

e. L'indicateur de bac plein

Si vous êtes munis d’un sèche-linge à condensation, vous devez-savoir qu’il est essentiel de vider le réservoir d’eau régulièrement (voire même après chaque cycle) pour sa bonne performance. Plutôt la tête dans les nuages ? Pas de panique, aucun risque de débordement ou d’inondation, un voyant vous alerte dès lors que le bac doit être vidé.

f. L'indicateur d'entretien du filtre

Et oui, vos textiles perdent leur « poils » et pour éviter qu’ils ne bouchent votre sèche-linge et vos canalisations, ils sont interceptés par un filtre qu’il faut penser à nettoyer. Aussi, pour vous rappeler cette tâche, les sèche-linges sont régulièrement équipés d’un indicateur qui s’allume.

3. La préparation du linge

Pour éviter toute dégradation de vos précieux textiles, il est préférable de prendre des précautions :

  • Les tissus lavés ensemble peuvent être séchés ensemble, sinon veillez à les trier selon les fibres et à adapter les programmes.
  • Certains textiles préfèrent être séchés à l’envers.
  • Le sèche-linge est contre-indiqué pour les vêtements imperméables, ils risqueraient de s’abîmer.

Prenez connaissance de l’étiquette du vêtement. On vous aide à déchiffrer les significations des sigles :

Les symboles

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce que vous pouvez mettre ou non au sèche-linge, consultez notre page conseil.

L’entretien de votre sèche-linge

L’entretien de votre sèche-linge est une étape à ne pas minimiser si vous souhaitez profiter pleinement de sa performance pendant plusieurs années.

  • Nettoyer régulièrement le filtre qui intercepte les résidus.
  • Vider le réservoir d’eau.
  • Nettoyer le condenseur sous l’eau occasionnellement.

Votre sèche-linge en panne ? Si vous souhaitez en savoir plus sur la raison pour laquelle votre sèche-linge ne chauffe plus, suivez nos conseils ici.

La consommation énergétique de votre sèche-linge

Il est bien loin le temps des modèles voraces en énergie, maintenant les constructeurs mettent un point d’honneur à fournir des sèche-linges de classe A et plus. Comment c’est possible ? En proposant des nouvelles technologies telle que la pompe à chaleur ou en offrant la possibilité de différer les départs de cycle pendant les heures creuses.

Pour être sûr que la facture d’électricité ne vous piquera pas les yeux, sachez combien consomme le sèche-linge sur lequel vous posez votre dévolu en étudiant l’étiquette énergétique :

Etiquette énergétique du sèche-linge

En plus de ces efforts d’innovations, il existe également des gestes écocitoyens qui vous aideront à baisser la facture mensuelle (et qui sait peut-être même la planète !)

  • Choisir un sèche-linge de classe A
  • Remplir un maximum le sèche-linge sans le surcharger.
  • Utiliser un lave-linge à fort essorage, le séchage avec le sèche-linge sera plus rapide.
Par Cdiscount 11 janvier 2018
Cette réponse est-elle utile ? 8
Les questions de la Communauté !
}