INFO COOKIES : En poursuivant la navigation ou en cliquant sur la croix vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation et navigation, à vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts, et à générer un identifiant pour contrôler vos commandes. Pour en savoir plus et gérer vos cookies, cliquez ici.

Vidéoprojecteur ou TV, que choisir ?

Cette question est-elle utile ? 37
Gros plan sur un vidéoprojecteur

Discrets et efficaces, les vidéoprojecteurs donnent l’impression de redécouvrir un film comme au cinéma. Plus classiques, les télévisions leur font une sérieuse concurrence, avec des dalles très grand format ultrafines, une résolution 4K et une image nette, précise et lumineuse. Entre les deux, votre cœur balance ? Voici quelques pistes pour vous aider à faire votre choix entre vidéoprojecteur et TV avant de profiter, dans le confort de votre canapé, de tous vos films préférés.

La télévision idéale pour votre installation

Avec la disparition des modèles plasma et LCD, le rétroéclairage par LED s’est affirmé comme un incontournable. Grâce à cette technologie, les écrans ont littéralement fondu et les meilleurs modèles ne font plus que quelques millimètres d’épaisseur. Une très bonne nouvelle pour tous ceux qui rêvent d’une installation design et discrète, avec un écran fixé au mur, comme un cadre lumineux. Les TV LED s’appuient sur une technologie de rétroéclairage de l’écran au moyen de diodes (LED) qui ne chauffent pas et respectent les couleurs du programme. On les sépare traditionnellement en deux catégories :

  • Edge LED : des appareils grands publics accessibles où les diodes sont placées à la périphérie de l’écran
  • Direct LED : disponible essentiellement sur les téléviseurs haut de gamme, cette version consiste à disposer les LED sur toute la surface de l’écran.

Dernière-née des technologies de rétroéclairage, l’OLED permet encore de gagner en qualité et en précision d’image. Dans ces écrans de dernière génération, chaque pixel dispose de sa propre source lumineuse. Débarrassés de leur couche de cristaux liquide, ils assurent un rendu lumineux et un contraste aussi élevé que les anciens plasmas. De plus, les TV OLED bénéficient d’un angle vision plus large et permettent aux constructeurs, comme Samsung ou LG, de proposer des modèles incurvés. Parfaits pour reproduire une sensation home cinéma, les écrans incurvés concentrent votre vision vers l’écran et vous assurent une expérience immersive.

Les différentes gammes de vidéoprojecteurs

Du côté des vidéoprojecteurs aussi, les technologies ne cessent d’évoluer pour proposer un rendu au plus proche de la réalité. Les technologies DLP et LCOS offrent une image de qualité et parfaitement détaillée, tandis que la technologie Tri-LCD permet d’obtenir des appareils silencieux avec un bon taux de contraste. Parfaits pour les amateurs d’images éclatantes, les vidéoprojecteurs DLP proposent un excellent taux de contraste, des couleurs naturelles et un noir profond. C’est un excellent choix pour les amateurs de home cinéma. Le principal reproche que l’on peut faire à cette technologie est l’apparition d’arcs-en-ciel à l’image, nommés AEC. Polyvalents, les vidéoprojecteurs Tri-LCD s’appuient sur trois matrices pour chaque couleur primaire, évitant ainsi les problèmes d’AEC. Remarquablement silencieux, ils peuvent être installés à proximité du spectateur sans gêner le visionnage. Par contre, la qualité d’image peut laisser à désirer, notamment sur les modèles d’entrée de gamme, avec un contraste assez faible. La technologie LCOS, parfois aussi nommée SXRD ou D-ILA selon les marques, offre une synthèse parfaite du DLP et du Tri-LCD. Elle propose la même qualité d’image que le DLP, mais sans souffrir d’AEC. En revanche, les appareils sont plutôt bruyants, ce qui peut déranger certains utilisateurs. La solution consiste à les placer le plus loin possible de votre canapé.

Sur quels critères faire votre choix ?

  • La 3D : Télévision et vidéoprojecteur ex aequo. Les deux proposent des modèles 3D qui vous permettront de profiter de vos sources en relief, cinéma ou jeux vidéo. Dans les deux cas, il s’agit de 3D active, qui fonctionne avec des lunettes à recharger régulièrement.
  • La 4K : Idem. Télévisions et vidéoprojecteurs proposent tous deux une résolution 4K et Full HD, si vous n’avez pas de sources en 4K. La qualité de l’image est bonne dans les deux cas, et les constructeurs ont mis au point de nombreux procédés de lissage et d’amélioration des contrastes afin de proposer une clarté et une précision parfaites. Si la qualité d’image est théoriquement équivalente entre TV et VP, il n’en est pas de même pour le ressenti. Les écrans OLED offrent un rendu brillant et vif, tandis que les projecteurs proposent un rendu plus proche de celui du cinéma.
  • Taille d’image : Un point pour le vidéoprojecteur ! S’il existe bien des téléviseurs de très grandes dimensions (au-dessus de 75 pouces de diagonale), les prix peuvent s’avérer prohibitifs. En revanche, le vidéoprojecteur permet de profiter d’une image jusqu’à 7 mètres de diagonale, sans investissement supplémentaire. Dans un salon, privilégiez les vidéoprojecteurs à focale courte ou ultra courte. Ils permettent d’obtenir une image riche et détaillée, en très grand format, même installés à quelques centimètres du mur.
  • Installation : L’avantage va sans conteste à la télévision ! Fièrement posées sur leurs pieds design ou accrochées au mur, les TV s’installent en quelques minutes seulement. La plupart disposent même d’un réglage automatique des couleurs et du contraste, pour ceux qui ne maitrisent pas bien les aspects techniques. Au contraire, les vidéoprojecteurs peuvent se révéler plus complexes à mettre en place. Pour une installation réussie, il est essentiel de le placer en hauteur (idéalement au niveau du plafond) et de l’associer à un écran de projection. Les réglages peuvent s’avérer assez complexes puisqu’ils dépendent de la conception de l’appareil, de la distance projecteur/écran et de la luminosité ambiante de la pièce.
  • Polyvalence : Un léger avantage pour le vidéoprojecteur. Grâce à un fonctionnement sans fil, certains modèles de vidéoprojecteurs peuvent faire office de rétroprojecteurs, notamment pour une utilisation professionnelle. Les vidéoprojecteurs nomades offrent un encombrement minimal parfait pour une utilisation nomade.

En résumé, vidéoprojecteurs et télévisions offrent tous deux des avantages et certains inconvénients inhérents à leur manière de fonctionner. Si la télévision, plus polyvalente, s’adapte mieux aux programmes quotidiens, le vidéoprojecteur reste indétrônable en matière de cinéma.

Des modèles polyvalents parfaits pour toutes les utilisations :

ACER H6517ABD Vidéoprojecteur DLP Full HD 1080p - 3200 ANSI Lumens - 1 x HDMI - Blanc ACER H7550ST Vidéoprojecteur FULL HD Courte focale - Connexion Audio Bluetooth SAMSUNG UE55MU6292 TV LED incurvée UHD 138 cm (55'') - Smart TV - 3 x HDMI - Classe énergétique A
Par Cdiscount 12 juin 2017
Cette réponse est-elle utile ? 19
Les questions de la Communauté !
}