INFO COOKIES : En poursuivant la navigation ou en cliquant sur la croix vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques de fréquentation et navigation, à vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts, et à générer un identifiant pour contrôler vos commandes. Pour en savoir plus et gérer vos cookies, cliquez ici.

Jouer à la poupée, à quoi ça sert ?

Cette question est-elle utile ? 6
petite fille jouant avec des poupées

Le plus souvent, les enfants réclament ou commencent à jouer avec une poupée vers l'âge de 18 mois ou 2 ans. Elle va ensuite faire partie de leur univers de jeu quotidien et les aider à passer plusieurs étapes dans la construction de leur personnalité.

Reproduire la vie quotidienne avec sa poupée

Dans un premier temps, jouer à la poupée va permettre à votre enfant de comprendre les situations qu'il vit au quotidien. Elle va l'aider à reproduire, un peu comme un double de lui-même, ce qu'il observe de son entourage et ses actions : changer les couches de son poupon, lui donner à manger, le faire se rebeller (comme lui quand il entre dans sa période du "non"). Avec sa poupée, loulou devient alors acteur : il est moins passif des décisions que prennent les adultes pour lui. Cela lui permet d'exprimer un début de personnalité.

Vers l'âge de 2 ou 3 ans, votre enfant va accentuer l'imitation grâce à sa poupée, qui devient un vrai partenaire de jeu. Il reproduit alors les actions des adultes référents qui l'entourent (ses parents, sa famille, sa nounou) et "joue à la maman" ou au papa. Il est aussi plus précis dans ses gestes et ses situations d'imitation. La poupée lui permet d'exprimer ses sentiments : joie, frustration, jalousie... Pour cette période, choisissez un poupon assez petit, léger et maniable, avec des articulations souples.

La poupée confidente et coéducatrice

A mesure qu'il grandit, votre enfant invente des histoires plus longues. Dans la période 3-6 ans, la poupée va l'aider à exprimer son ressenti, devenant une camarade de jeu toujours disponible et docile, voire une confidente. Elle peut même servir de doudou pour rassurer votre enfant s'il a peur du noir au moment de se coucher. Mieux, elle va lui permettre de développer son imaginaire et sa créativité, primordiaux à son âge.

En parallèle, son jouet va l'aider à se sociabiliser. Les enfants, avec leurs poupées respectives, vont plus facilement échanger entre eux. En partageant les accessoires et les histoires, ils s'enrichissent au contact des autres.

Même si votre bambin grandit, ne choisissez pas un poupon trop sophistiqué ou caricatural. Il est plus facile de se la réapproprier si la poupée a peu de signes distinctifs. Mais au fil des ans, elle va pouvoir être un peu plus recherchée, avec des longs cheveux par exemple ou un corps plus adulte. L'enfant peut alors se projeter et devenir le personnage incarné par la poupée.

Les petits garçons peuvent-ils jouer à la poupée ?

Un jeune enfant, garçon ou fille, voudra vous imiter. Donc voir votre petit garçon jouer à la poupée n'est pas du tout inquiétant ! Il va ainsi jouer au papa ou vouloir un poupon avec des allures de fille pour personnifier sa nouvelle petite soeur. Plus tard, les garçons vont sans doute préférer les figurines à l'image de leurs héros préférés, comme les Transformers, les Tortues Ninja ou Spiderman. Si elles s'inscrivent davantage dans l'action (elles sont moins passives qu'un poupon), elles permettent aussi de stimuler l'imagination.

Jouer à la poupée permet donc à votre enfant de se construire affectivement. Veillez simplement à choisir un poupon adapté à son âge, à sa taille et aux situations de votre vie quotidienne (une poupée garçon si louloute va avoir un petit frère par exemple). Mais plus elle sera simple, plus votre enfant sera créatif et imaginera des situations pour la faire entrer dans son jeu.

Notre sélection de poupées :

VTECH Poupée Little Love Mon bébé coucou-caché rose CICCIOBELLO Sunny avec Lunettes de Soleil
Par Cdiscount 27 avril 2017
Cette réponse est-elle utile ? 0
}