En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Cdiscount et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Consultez notre politique vie privée et cookies pour en savoir plus ou pour gérer vos préférences personnelles dans notre outil Accepter les cookies. En utilisant notre site, vous acceptez l'usage des cookies.
vélo électrique

Comment choisir son vélo électrique ?

Dans la thématique Sport
Après vous être sculpté un corps d’athlète sans grande difficulté, vous souhaitez maintenant relever un nouveau défi ? Comme celui de passer au vélo électrique ? Parfait, alors imaginez-vous gravir cette montée coriace en 3 coups de pédales, arriver au travail sans être trempé de sueur ou encore braver vent et pluie, de face, sans trop d’efforts.
Surtout que le VAE (Vélo à Assistance Electrique) est une belle alternative à la protection de l’environnement puisqu’il n’émet de pas de CO2.
Cycliste dans l’âme, ce type de vélo vous séduit mais vous avez encore besoin de réponses pour vous décider :
  • Pliant, VTC, VTT, quel type de vélo me correspond ?
  • Quel emplacement dois-je choisir pour mon moteur ?
  • Ou encore quel pédalier ou quelle puissance de batterie me sont adaptés ?

Infographie

récap infographie

Quel type de vélo électrique ?

Voiture, skate, trottinette, vélo… Depuis quelques années maintenant, la révolution électrique est en marche : plus de vitesse et d’autonomie en faisant le moins d’effort possible.
Séduit(e), vous avez donc décidé de troquer votre vélo contre un électrique.
Mais à quelles fins voulez-vous l’utiliser ? Pour vos trajets quotidiens, vos activités du week-end, pour transporter vos enfants et/ou affronter les trajets difficiles ? Voyons plutôt :
1
Vélo électrique de ville
Vous recherchez un partenaire dynamique pour vos trajets urbains ?

Grâce à son moteur intégré ,son guidon haut qui permet de se tenir bien droit, son porte-bagage, et éventuellement son panier, le vélo électrique de ville transforme les trajets parfois fastidieux en moments de pédalage agréables.

Les plus :
  • Confortable
  • Idéal pour transporter vos enfants et vos courses
  • Pour les longs trajets

Budget: entre 549€ et 1 999€
Vélo electrique ville


2
Vélo électrique pliant
Facilement transportable et peu encombrant, le vélo électrique pliant est un atout sur les courts ou moyens trajets. Grâce à son gabarit compact et ses petites roues, vous serez sans doute charmé(e) par son esthétisme neutre et minimaliste.

Comment se replie-t-il ? Commencez par le guidon et rabattez les pédales avant de plier le cadre. Vous en aurez pour 2 minutes, top chrono !

Vous l’aurez compris, inutile donc de chercher une place dans le garage à vélo, il peut vous suivre partout, à condition d’avoir un ascenseur… En effet, en moyenne et même pliable, ce type de vélo pèse aux environs de 25kg.

Les plus :
  • Utile pour tout type de déplacement
  • Accepté dans les transports en commun
  • Maniable

Budget: entre 349€ et 1 199 €
Vélo electrique pliant


3
VTC électrique
Vous êtes plutôt citadin(e) la semaine mais campagne le week-end, le VTC – Vélo Tout Chemin – est susceptible de vous convenir. Véritable alternative, le VTC se positionne entre le vélo de ville électrique et le VTT électrique. Avec sa position sportive et son assise légèrement inclinée, ce vélo combine polyvalence et vitesse avec une possibilité d’augmenter celle-ci pour aller plus vite.

Les plus :
  • Polyvalence
  • Longs ou petits trajets de plus de 5km
  • Vitesse ajustée selon l’envie

Budget: entre 1 299€ et 1 999 €
VTC electrique


4
VTT électrique
Vélos passe-partout, les VTT électriques ont la chance d’être plus légers donc plus maniables. De manière classique, le VTT est accessible pour les sportifs et ceux à en devenir grâce à sa progression rapide… alors imaginez avec un VTT électrique !

Et puis, quoi de mieux que de l’équiper d’un GPS pour éviter de se perdre en chemin ? Il en existe des spéciaux pour VTT avec cartographie ou encore cardiofréquencemètre, des options qui peuvent être très utiles.

Les plus :
  • Bonne tenue de route
  • Pratique ludique et sportive
  • Accessible à tous

Budget: entre 649€ et 1 999€
VTT electrique


Moteur, quel placement choisir ?

Place au moteur. Sur un vélo électrique, le moteur facilite le pédalage puisqu’il s’active automatiquement et se stoppe lorsque le cycliste cesse de pédaler. Il peut être placé sur le moyeu (centre de la roue), avant ou arrière ou entre les pédales.
De même, le moteur est directement dirigé depuis le guidon. En effet, dessus est intégrée une console numérique permettant à l’utilisateur de régler ses différentes variables (puissance, assistance à la marche etc.)
Pour rappel, il différents types de moteurs que voici : moteur pédalier (central), moteur roue et moteur avant. Chacun diffère suivant sa position sur le vélo. En effet, son emplacement est important puisqu’il va déterminer l’usage/la puissance de votre VAE ainsi que son prix.
1
Moteur central
Parlons des avantages, le moteur central est situé (comme son nom l’indique) au niveau du pédalier permettant ainsi une fluidification du pédalage. De plus, avec un poids léger oscillant entre 2kg et 4kg, cette mécanique offre une assistance plus naturelle puisqu’elle agit directement sur la chaîne et répartit le poids du vélo convenablement. Enfin, ce type de moteur prévaut des chocs éventuels et dispose d’un entretien quasi nul.

A savoir que le moteur central est relié à une batterie rechargeable sur secteur permettant ainsi de l’alimenter en électricité. Également, les moteurs montés au niveau des pédales n’empêchent pas l’assemblage et le démontage des roues.

Côté inconvénients, on note la pénibilité du montage et l’entretien plus soutenu à avoir au niveau du graissage par exemple ou l’usage plus rapide de la transmission. Aussi, le choix et la combinaison de plateaux peuvent éventuellement être limités.
moteur vélo électrique
Le conseil Cdiscount
Vous rêvez de fabriquer votre vélo électrique ? Ça tombe bien, il existe des kits de moteurs pédaliers faciles d’utilisation et adaptés à vos besoins. Temps de montage ? 20min max !
2
Moteur de roue arrière
Les moteurs de roue sont simples, ils sont placés à l’avant ou à l’arrière du vélo et procurent de fait, deux sensations différentes.

En effet, en étant positionné à l’arrière, l’effet de puissance et de propulsion est immédiat puisque le cycliste est marqué par une poussée dans le dos lors d’un changement de vitesse. De même, le moteur de roue arrière est recommandé pour une utilisation urbaine voire trekking puisqu’il permet d’éviter les risques de dérapage de la roue.

Quoi qu’il en soit, les habitudes de pédalage restent inchangées et faciles puisque ce type de mécanique est adaptable sur toutes les sortes de vélos et toutes les dimensions de roues.

Quoi qu’il en soit, les habitudes de pédalage restent inchangées et faciles puisque ce type de mécanique est adaptable sur toutes les sortes de vélos et toutes les dimensions de roues.

Toutefois, les moteurs placés sur le moyeu arrière sont en général plus compliqués à monter puisque pas souvent compatibles avec les autres matériaux présents sur le vélo (chambre à air, roue, frein etc.

Également, en cas de crevaison les moteurs de roue arrière ont l’inconvénient de rendre plus difficile le démontage de la roue par exemple puisqu’il est nécessaire de retirer les fils qui relient le moteur à la batterie.
Le saviez-vous ?
Il existe des roues électriques et connectées à moteur intégré pour transformer votre vélo (non électrique) en un bijou de technologie.
3
Moteur de roue avant
Si vous êtes adepte de routes plates ou de parcours simples, alors optez donc pour un moteur de roue avant ! Adaptable ou presque sur chaque vélo et placé dans le moyeu de la roue avant, le moteur reste constant et linéaire au cours de son effort. Aussi, grâce à son emplacement et à son installation facile (n’interfère pas avec les pédales ou la chaîne), cette mécanique vous procure dès l’effort, une sensation d’être tiré par l’avant.

En revanche, dans les virages ce type de moteur n’est à pas recommander sur la roue avant. Pour faire simple, le poids supplémentaire alourdit la direction et la rendre instable au patinage et au démarrage. De fortes contraintes sur la fourche et la douille de direction sont également à prévoir.
Le conseil Cdiscount
Même sur un vélo électrique, il est important de se protéger et d’être bien équipé : casque, gants ou encore coupe-vent, nous avons tout ce qu’il vous faut !
4
Le couple moteur
Le couple moteur se traduit par la force du moteur et s’exprime en Newton/Mètre (Nm). Alors, comment le choisir ? Plutôt élevé ? En réalité, tout dépend de l’usage de votre VAE.

Plus votre environnement est semé d’obstacles plus votre moteur doit avoir de la force donc doté d’un couple moteur important. Au plus haut soit-il, au plus haut votre vélo électrique pourra grimper les côtes sans grande difficulté.

En revanche, pour un trajet sur route plate, le couple moteur reste moins fort.

En général, un couple moteur est compris entre 15 et 85Nm suivant les modèles de vélo électrique.

Pédalier, quel mode d'assistance choisir ?

  • L'assistance éléctrique proportionnelle
Equipée sur la majorité des VAE, ce capteur s’enclenche par une simple action du cycliste sur la pédale. Autrement dit, par ce capteur de rotation, il est obligatoire de pédaler pour avoir de l’assistance.
A noter que chaque vélo est équipé sur le guidon, d’un système de commande permettant au cycliste, de choisir le niveau d’assistance qu’il souhaite obtenir.
  • L'assistance éléctrique directe
Cette assistance se met en route au premier coup de pédale et déclenche l’aide à chaque passage devant le capteur grâce à un aimant placé sur le pédalier. Le plus ? Sa rapidité ! Cette assistance a l’avantage d’intervenir rapidement, après ¼ ou ½ tour de pédale.
Pour information, en Europe, les pédaliers sont bridés à 25km/h.
pédale vélo électrique

La batterie, quelle puissance pour quelle autonomie ?

Pour commencer, la puissance est mesurée en Watts et quantifie l’effort réalisé par le système du vélo électrique Plus ce chiffre est élevé, plus la puissance est forte mais abaisse l’autonomie.
Pour faire simple, la batterie – qui pèse en moyenne 2.5kg– s’assimile au réservoir d’un vélo électrique. Pour en calculer sa capacité il suffit de multiplier son voltage (Volts) par sa capacité ampère-heure (Ah).
Alors, quelle puissance pour quelle batterie ? Si vous partez sur un VAE assez lourd avec une longue distance à parcourir, une batterie puissante sera donc recommandée. En revanche, si vous effectuez de petits trajets quotidiens, il vaut mieux opter pour une batterie moins puissante.
Pour faire simple, tout dépend de l’usage, du type de trajet emprunté, du gonflage des pneus etc. De même, les facteurs mécaniques et humains ont également un rapport direct sur l’autonomie de la batterie, comme la météo par exemple. En effet, la température idéale se situe entre 15° et 25° sinon quoi elle peut impacter l’autonomie.
Où est placée la batterie ? A l’arrière du vélo ou sur le cadre afin d’offrir une meilleure répartition des masses et une intégration plus facile pour le changement des vitesses.
Comment recharger la batterie ? Il suffit simplement de brancher la batterie sur une prise de courant classique.
batterie vélo électrique
avatar expert

Vos avis sur ce guide :

0 avis
0/5

Partagez-le :

Les articles conseils
Les questions de la Communauté !
×

Faites découvrir ce guide à un(e) ami(e)


    Renseignez les adresses e-mail de vos amie(e)s:
    (destinataire@exemple.fr)

    Les e-mails de vos amis ne seront pas utilisés pour des opérations promotionnelles, ni communiqués à aucun partenaire de Cdiscount.com


    Renseignez vos coordonnées
    Votre message

      * Champs obligatoires

      }