En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Cdiscount et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Consultez notre politique vie privée et cookies pour en savoir plus ou pour gérer vos préférences personnelles dans notre outil Accepter les cookies. En utilisant notre site, vous acceptez l'usage des cookies.

Comment faire une bonne sieste ?

Cette question est-elle utile ? 4
homme dormant dans un hamac

On la pense réservée aux enfants ou aux habitants des pays chauds, où la sieste est souvent entrée dans les moeurs. Pourtant, tous les scientifiques s'accordent à le dire : cet instant de repos aide à lutter contre le stress, rééquilibre le système nerveux et diminuerait même les risques de maladies cardio-vasculaires. Au quotidien, la sieste améliore la concentration, renforce la mémoire et la vigilance. Et ce, que vous dormiez 7 ou 10 heures par nuit. On aurait donc tort de s'en priver.

1. Respecter son cycle biologique

Il est désormais connu que le sommeil est organisé en cycles la nuit. C'est d'ailleurs une des règles d'or pour bien dormir : respecter ces phases offre un repos plus réparateur. Ce que l'on sait moins, c'est que ce tempo biologique dure 24 heures et se poursuit donc tout au long de la journée : on l'appelle le rythme circadien.

Il se manifeste notamment avec le fameux "coup de barre" entre 14 et 15 heures. Cette somnolence n'est pas nécessairement due à la digestion, puisqu'elle touche aussi les personnes à jeun ou qui mangent tôt. C'est en fait parce que durant la journée se succèdent des pics de productivité et des petits cycles de sommeil : vous êtes généralement au top de votre efficacité dans les quatre heures suivant votre réveil puis, l'après-midi, ces cycles alternent environ toutes les deux heures.

Pour savoir à quel moment vous devez faire la sieste, identifiez ces phases d'efficacité et ces moments où votre corps veut dormir. Un bâillement est souvent un bon signal !

2. Faire la sieste au bon moment de la journée

Une fois que vous avez identifié votre fameux rythme circadien, à vous de vous organiser pour caler votre petit somme sur une phase de somnolence. Evitez cependant de faire une sieste trop tard dans l'après-midi : vous risquez de perturber votre sommeil nocturne. La période conseillée est entre 13 et 17 heures.

L'idéal reste l'heure suivant le déjeuner : avec la digestion, vous vous sentez plus fatigué et vous parvenez généralement plus facilement à vous endormir.

3. Trouver le bon endroit pour se reposer

Pour une bonne sieste, il vous faut aussi trouver un endroit où vous vous sentez à l'aise. Chez vous, évitez le lit, qui est assimilé par votre cerveau à une longue période de sommeil : vous aurez du mal à vous réveiller. Préférez le canapé, une chaise longue ou un hamac si vous en avez un en été.

Au travail, il n'est pas toujours facile de trouver un lieu approprié, même si de plus en plus d'entreprises créent un espace dédié, pour le confort de leurs salariés. Optez pour une salle calme, avec une lumière douce, où vous ne risquez pas d'être dérangé. N'oubliez pas de prévenir vos collègues ou votre patron afin qu'il ne soit pas surpris s'il vous trouve en train de dormir. La sieste au travail est de plus en plus acceptée, d'autant qu'elle améliore votre productivité.

4. La sieste idéale : entre 20 et 30 minutes, mais pas plus

Evitez de dormir un cycle complet de deux heures, sauf pour une sieste dite de "récupération" (après une nuit trop courte ou un long voyage, par exemple). Au quotidien, un tel repos risquerait en effet de retarder l'endormissement le soir et serait donc contre-productif.

De même, certaines personnes refusent de faire une sieste sous prétexte qu'elle les laisse "groggy" pour le reste de la journée. C'est en effet ce qui peut se produire si vous vous réveillez en phase de sommeil profond. Pour l'éviter, l'idéal est de dormir entre 20 et 30 minutes, pas plus. Cela suffit pour recharger les batteries.

Programmez votre réveil pour les premiers temps. Les vrais "habitués" de la sieste, eux, arrivent à se réveiller naturellement au bout de 10 minutes. Au bout d'un certain temps, vous parviendrez peut-être à prendre aussi le pli !

5. Garder un rythme régulier pour un vrai bénéfice à long terme

Pas facile, même en appliquant ces bons conseils, de réussir à s'endormir les premiers jours. Cela n'a pas d'importance : il vous suffit de vous détendre et de vous relaxer pendant 20 minutes, à heures régulières. Progressivement, votre corps s'habituera et vous finirez par trouver le sommeil.

Dès lors, gardez un rythme régulier : vous sentirez enfin le réel bénéfice de la sieste sur votre forme au quotidien.

Découvrez notre sélection :

RIO Hamac extérieur avec support en bois - Tissu en coton Double 2 Personnes Hamac,500KG de très Grande capacité(320 x 200 cm) Camping Portable dans Un Sac utilisé pour la randonnée,Jardin Yorbay Hamac de voyage respirant portable 200 x 540 cm Charge maximale 200 kg - pour Voyage, Randonnée, Camping, couleur multiple
Par Cdiscount 19 mai 2017
Cette réponse est-elle utile ? 0
Les questions de la Communauté !
}