Notre site utilise des cookies pour personnaliser et améliorer votre confort d'utilisation. Consultez notre Déclaration de confidentialité pour en savoir plus ou pour gérer vos préférences personnelles dans notre outil Accepter les cookies. En utilisant notre site, vous acceptez l'usage des cookies.

Pourquoi la peur de bébé est-elle importante pour son éveil ?

Cette question est-elle utile ? 2
bébé regarde un livre avec son père

Après avoir parlé de premiers cauchemars de bébé la semaine dernière, clôturons notre série thématique en abordant la manière dont votre enfant va se servir de ses appréhensions pour construire sa personnalité. A condition bien sûr d'être rassuré encore et toujours par sa maman (et son papa) et d'utiliser les bons vecteurs pour apprendre à apprivoiser sa peur.

Les peurs de votre enfant construisent sa personnalité

Dès la naissance, votre tout-petit va être confronté à de nombreuses frayeurs : des peurs nocturnes incluant les angoisses du soir du nourrisson, les premiers cauchemars, la crainte de l'obscurité... Mais aussi la panique qui l'envahit à l'idée d'aller dans l'eau du bain, la peur face à certains animaux et bien sûr l'angoisse d'être séparé de sa maman vers l'âge de 8 mois. Toutes ces frayeurs, impressionnantes pour lui comme pour vous, sont en réalité bien utiles et mêmes indispensables. D'une part car elles lui permettent parfois de ne pas faire de grosses bêtises (toucher une flamme ou s'approcher trop vite d'un chien par exemple). D'autre part – et surtout ! - parce qu'elles vont jouer un grand rôle dans son développement psychologique, intellectuel et affectif. En y étant confronté, loulou va apprendre à les maîtriser et finira par les surmonter. S'il faut bien sûr aller à son rythme, il est inutile de surprotéger votre enfant dans un "monde de bisounours".

Le rôle des histoires et des contes

Vous l'aurez peut-être remarqué, les contes de fées abordent très régulièrement nos plus grandes peurs : la mort, l'abandon, le rejet, les rivalités familiales... Des sentiments auxquels votre enfant se trouve peu à peu confronté en grandissant. Lire des histoires qui abordent ces sujets va donc lui permettre de légitimer ses sentiments et de se déculpabiliser. Si le héros de ces histoires les ressent, c'est qu'ils sont normaux ! Au départ, bébé va avoir peur de la situation de danger que raconte le conte (vous devez donc le rassurer, en le prenant sur vos genoux pendant la lecture par exemple), puis il va se familiariser avec ce type de situations et prendre confiance en lui. Il vous demandera d'ailleurs de relire encore et encore ces passages effrayants, puis prendra du recul et aura de moins en moins peur.

Plus généralement, qu'il s'agisse de contes, de films ou de dessins animés que votre tout-petit va regarder, choisissez des histoires où le héros affronte ce qui l'effraie.

Se servir du jeu pour affronter ses peurs

Outre la lecture, vous pourrez trouver de nombreuses autres activités avec votre tout-petit pour l'aider à affronter ses appréhensions, le rassurer et l'accompagner dans ce processus. Même s'il tressaille légèrement, ce sont des réactions qui peuvent plaire à votre bambin. Vous pouvez par exemple cacher le doudou de votre nourrisson derrière votre dos et le faire réapparaître après quelques secondes pour lui faire des bisous. Plus tard, bébé se cachera sous une couverture pour que vous le cherchiez et vous ferez semblant d'être surprise quand il vous fera peur... Il adore ça et son ego aussi ! Enfin, jouer à cache-cache est un très bon début pour l'aider à affronter son angoisse d'être séparé de vous. En grandissant, votre enfant pourra transposer ce sentiment en rassurant sa poupée par exemple ou via ses premiers dessins, qui peuvent aussi permettre d'extérioriser un cauchemar ou une peur en particulier.

Si les frayeurs de bébé sont utiles à son développement personnel, il faut néanmoins rester vigilante et savoir distinguer la peur de la phobie. Quand ses angoisses sont récurrentes et intenses, il est préférable de consulter votre pédiatre. Enfin, on bannit bien évidemment les techniques brutales... Forcer votre enfant à aller dans l'eau n'aidera certainement pas à le rassurer s'il a peur du bain, de la piscine ou de la mer.

Notre sélection de doudous pour bébé :

Minions Licorne en peluche douce et moelleuse Doudou d'Agnès du film d'animation Moi, moche et méchant 2 Env. 22 cm FAIS UN VŒU - Lapin - DC3395 Film luminescent TRU COMPONENTS 184043  bleu  (L x l x h) 138 x 34 x 0.5 mm  1 pc(s)
Par Cdiscount 27 juillet 2017
Cette réponse est-elle utile ? 0
}